Achats compulsifs, comment les éviter ?

Qui n’a jamais craqué, et acheté des vêtements sur un coup de tête ?  Dans une société de consommation comme celle dans laquelle nous vivons, il parait bien difficile de faire les choses en conscience et de manière réfléchie. Dans la rue, sur les réseaux sociaux ou dans nos boites emails … La tentation est permanente.

Vous aspirez à consommer mieux et moins ?

Pour redevenir le maître du jeu, et éviter les achats compulsifs, commençons déjà par identifier les pièges liés à notre habitude de consommation. Ensuite, il sera temps de mettre en place une stratégie imparable !

Évidemment, ce n’est pas facile puisque l’incitation à l’achat est permanente. Je pense notamment aux influenceurs qui montrent constamment de nouveaux produits à acheter, ou encore à la surproduction des enseignes de fast fashion qui renouvellent leurs collections toutes les deux semaines.

Alors, comment retrouver son indépendance par rapport à cette habitude ?

Pour cet article, j’ai interrogé Sandra FM, docteur en santé publique et psychologue. Elle nous dévoile ses conseils pour comprendre et éviter les achats compulsifs. C’est parti !

Qu’est ce qu’un achat compulsif ?

Selon Pascal Couderc, psychanalyste et psychologue clinicien, « un achat compulsif est un besoin qui remplit une vie ». Environ 1% de la population est acheteur compulsif. C’est une pratique plutôt solitaire d’acheter frénétiquement. A chaque achat, on suppose des vertus de complétude identitaire. Cette pratique est une addiction.

L’achat compulsif est une jouissance. L’envie d’acheter est irrésistible. On s’offre un cadeau pour combler un manque. Les acheteurs.ses préfèrent souvent offrir plutôt que recevoir. Ils sont sensibles aux cadeaux offerts puisqu’ils son un témoignage d’amour.

Le marketing et la communication nous poussent à acheter. La sensibilité aux publicités varie selon les personnes. On nous fait croire au besoin. Nos choix sont souvent biaisés car ils sont limités à ce que l’on nous propose.

« Comme toutes compulsions, les achats compulsifs sont un moyen pour combler notre esprit, avoir le sentiment d’avoir le contrôle et fuir ce qui ne va pas dans notre vie »

Si vous avez tendance à acheter bien au-delà de vos besoins ou pendant les périodes où vous vous sentez stressé.e, fatigué.e, bref pas au top ; Et que vous voulez arrêter ce comportement compensatoire, alors cela sera important d’aller chercher ce qui se cache derrière ces achats. 

Les achats compulsifs ne sont pas LE problème en soi, mais bien la conséquence de quelque chose de plus profond. Donc vouloir régler la compulsion sans régler le problème de fond, c’est comme mettre un pansement sur un bobo infecté, ça soulagera sur le coup, mais ça n’arrêtera pas l’infection. Mettre du désinfectant, oui, ça pique sur le coup ! Mais à terme, c’est la libération. »

“Je dépensais jusqu’à 50,000 euros par an pour des vêtements

Corinne

 

Cliquez ici pour découvrir le témoignage de Corinne, qui dépensait 50 000 euros en vêtements chaque année – Cliquez ici pour voir comment elle s’est libérée de ses compulsions grâce à l’accompagnement de Sandra et l’intervention de Ludivine.

 

Comment éviter les achats compulsifs ?

Pour éviter les achats sur un coup de tête, des techniques existent. Vous pouvez appliquer la méthode appelée BISOU. J’ai découvert cette méthode très complète au hasard, sur Youtube.( https://www.youtube.com/watch?v=42fjAAkxzpw ). Chaque lettre porte une signification précise.

Le chemin vers une consommation plus consciente est long. Pour vous aider, je vais vous donner 6 astuces pour diminuer votre consommation.

1 – Prendre le temps de réfléchir avant l’achat

Laissez-vous quelques jours entre le moment où l’envie d’acheter se manifeste et celui où vous passez à l’achat. Vous pourrez ainsi distinguer le besoin de l’envie. L’hystérie et la pulsion auront disparu. Si le produit est un réel besoin après quelques jours, vous allez l’acheter. Si au contraire, il ne l’est pas et vous l’oubliez, c’était une envie.

2 – Créer une cagnotte

Pour mieux visualiser vos économies, vous pouvez créer une cagnotte dédiée aux produits que vous n’avez pas acheté sur un coup de tête. Dès lors que vous n’achetez pas un produit de manière compulsive, ajoutez le montant de ce produit dans votre cagnotte. Ainsi, vous pouvez vous donner un objectif à atteindre et vous challenger. Quelques challenges sont populaires en ce moment. Je pense notamment à « ne rien acheter pendant une année ». Ce challenge est très présent sur YouTube actuellement. D’ailleurs, chez Ludivine Poli nous avons une chaine YouTube, n’hésitez pas à vous y abonner en cliquant juste ici.

3- Fuir l’incitation à l’achat

Les newsletters sont les premières à stimuler notre envie d’acheter. La meilleure façon de ne pas se faire avoir est de se désabonner de toutes les newsletters de la fast-fashion. Je suis sûre qu’il vous ai déjà arrivé d’aller sur le site d’une marque après avoir reçu un de ces mails. Peut-être même d’avoir commandé alors que vous n’en aviez pas du tout besoin ? Le marketing, ça fonctionne !

Essayez aussi de ne pas rentrer par hasard dans des enseignes de fast-fashion. Ces magasins nous guident vers la caisse sans que l’on s’en rende compte. Ils sont spécialement conçus pour cela !

4- Fixez-vous un budget shopping

Pour éviter les achats compulsifs, vous pouvez vous fixer un budget shopping. Chaque mois, dites-vous que vous disposez de ce budget et que vous n pouvez pas le dépasser. Cette technique vous aidera à mieux réfléchir avant d’acheter. 

5- La méthode du “In & out”

Cette méthode est très simple à appliquer. Lorsque vous vous débarrassez d’un vêtement, vous pouvez en faire rentrer un autre. Autrement dit, vous achetez de manière plus consciente tout en libérant de la place dans votre placard. Le risque ici est de consommer tout autant voire plus qu’avant.

 

6- Remplacez vos séances shopping

En analysant les bienfaits que le shopping vous procure, vous pourrez trouver d’autres activités qui ont les mêmes effets. Par exemple, le shopping diminue votre stress et/ou est une récompense après une longue semaine de travail. Vous pouvez alors pratiquer la marche dans la nature avec vos proches pour vous reconnecter. Beaucoup d’autres activités vous apporteront bien plus que quelques sacs pleins de vêtements.

Pourquoi moins consommer ?

10 kg de textile : c’est en moyenne ce qu’un.e français.e achète chaque année selon France Nature Environnement. Parmi ces achats, certains sont compulsifs. On achète sans réfléchir et la plupart des articles ne seront même pas portés.

Baisser notre consommation n’a jamais été aussi important.  Moins consommer peut tout d’abord permettre une certaine prise de conscience. En effet, l’incitation à la surconsommation est constante dans l’environnement qui nous entoure. S’en rendre compte ne peut qu’être bénéfique.

Une baisse de consommation va également avoir des répercussions sur le plan économique. Vous allez sûrement économiser beaucoup d’argent en raisonnant vos achats de vêtements. Ainsi, vous aurez la possibilité de le dépenser dans quelque chose d’utile ou tout simplement de le mettre de côté.

En diminuant vos achats, vous luttez contre une sorte de frustration et vous vous déculpabilisez. La surconsommation nuit gravement à notre planète et les conditions de vie des travailleurs sont souvent inhumaines.

Enfin, cesser les achats compulsifs vous aidera à vous désencombrer du superflu (dans votre tête et dans votre placard !). En consommant moins, vous vous débarrassez de l’inutile. En se focalisant sur ce dont vous avez vraiment besoin, ce qui vous correspond selon votre silhouette, votre mode de vie et votre personnalité, le coaching en image facilite cette démarche. Vous trouverez toutes les étapes dans la page coaching ou en réservant votre place pour la formation “S’habiller autrement”.

Et voilà, vous avez toutes les clés en main pour consommer de manière réfléchie et consciente. Des gestes simples au quotidien feront la différence. Alors, prêt(e) à consommer moins et mieux ? 

1 Commentaire

  1. Cora

    Merci pour cet article.
    Vivienne Westwood dit : “achetez moins, choisissez mieux, faites durer. La qualité et non la quantité. Tout le monde achète trop de vêtements”.
    On ne peut qu’être d’accord avec cette experte de la mode 😉

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Je télécharge mon test morphologique - Ludivine Poli

Je télécharge
mon test morphologique !

 

Je reçois mon guide morphologique dans la première newsletter de Ludivine Poli.

Merci pour votre inscription. Vous allez recevoir mon guide dans les prochaines minutes. Ludivine.