J21- Objectif Green : Echecs et succès d’un challenge!

Temps de lecture estimé: 4 minutes

 

Il y a 1 mois, je me suis lancé un challenge; Celui de changer mes habitudes de consommation de cosmétiques. Je souhaitais me tourner vers des produits encore plus éthiques, respectueux de ma santé et de l’environnement. Était-ce vraiment possible? Aurais-je plaisir à utiliser ces nouveaux produits? Seraient-ils agréables et efficaces? Je me suis lancée dans cette folle aventure, des questions plein la tête.

Je m’étais fixé 21 jours pour aller au bout de ce défi. J’avais souhaité le partager publiquement afin de m’engager durablement dans cette démarche.  Le compte à rebours étant terminé, je vous partage ici le bilan de mon expérience personnelle.  Echec ou succès? Voici mon retour sur ces 21 derniers jours et ses objectifs.

Objectif 1- Désencombrer la salle de bain

L’objectif initial de ce défi était de désencombrer ma salle de bain, afin de n’utiliser qu’un minimum de produits dans le respect de ma santé et de l’environnement. A chacun sa vision du minimum j’en conviens, mon curseur est peut-être sûrement moins strict que certain.e.s Winking smile.

Pour ce qui est du désencombrement, je considère l’objectif atteint! J’y vois plus clair. Ne restent que les produits que j’utilise régulièrement. Le fait d’avoir instauré des critères, me permet de sélectionner efficacement les cosmétiques qui entrent dans ma salle de bain.  Pas d’achat par défaut. Désormais lorsqu’un produit ne correspond pas à mes critères, il n’entre pas dans ma salle de bain, tout simplement.  J’évite à nouveau l’encombrement et je reste fidèle à mes valeurs.  Sentiment d’affirmation de soi total. Essayez! C’est canon Winking smile

Je refuse désormais les échantillons dont j’estime ne pas avoir besoin et dont je ne connais pas la composition (dire non, c’est s’affirmer oui, oui!).

Objectif 2- Veiller à mon bien-être et celui de mes proches

Objectif atteint! Je n’ai pas eu à composer ou restreindre mes ambitions, on m’a donné carte blanche! Produits d’hygiène enfants ou soins pour hommes, les tests de satisfaction sont passés haut la main!

Quels sont désormais les critères auxquels je tiens pour veiller sur notre santé/bien-être? Tout d’abord, j’aspire à comprendre les étiquettes Winking smile. Soit je m’appuie sur mes connaissances, les applis qui scannent le contenu pour décrypter au besoin,  ou encore plus efficace: Je privilégie les formules simples! Huiles essentielles, huile de coco, aloe vera, propolis… Si je comprends la liste des ingrédients, cela me paraît être un très bon point.

Objectif 3- Ré-adapter ma consommation et prendre de nouvelles habitudes

1. Produits d’hygiène

Ces changements ont été plutôt rapides et faciles : savon solide, dentifrice sans dioxyde de titane, brosse à dents en bambou…  Il n’y a pas eu de difficulté particulière. Pour le shampoing par contre, je n’ai pas encore trouvé LE produit encore plus naturel et surtout efficace (la base pour un shampoing!). Mais je ne désespère pas, je devrais bien finir par trouver ma perle rare. Parmi mes nouveaux achats également, le dentifrice sec.  Son format mini est idéal pour se loger dans une trousse SOS au fond du sac à mains, ou pour voyager léger. Personnellement je ne me sens pas encore prête à y passer au quotidien, mais pour dépanner… pourquoi pas! Et pour finir, la brosse à dents en bambou. C’est bête, mais qu’est-ce que ça me fait du bien de voir ces brosses à dents en bambou tous les matins. Beaucoup plus esthétiques que celles en plastique; Et je ne vous fais pas la tirade sur les conséquences environnementales.

2. Les soins

L’huile de coco, incontournable pour l’hydratation. Et en plus de ça, j’adore l’odeur qui se dégage du pot à chaque ouverture.  En me détournant des produits aux parfums de synthèse, j’ai appris à apprécier ces odeurs naturelles des eaux florales, l’huile de coco ou celle des graines de lin d’une bouillotte sèche… Elles me ressourcent littéralement!

Gommage, masque… je termine mes produits actuels mais je compte bien me laisser tenter par un “atelier cosmétique maison”. Cela m’intrigue de savoir si cette option me conviendrait ou pas. Quelque soit l’option retenue, ce serait l’occasion de passer un moment super sympa entre amies, et en apprendre un peu plus sur la composition et bienfaits des produits naturels. Les malouines et ses alentours, à vos agendas !

3. Le maquillage

Fond de teint Avril, crayon Pure Bio, baume à lèvres Les petits Prödiges… Je switch lentement mais sûrement.  La tenue de ces produits n’est pas moins bonne, j’adhère pleinement.  Je suis également passée au coton lavable pour le démaquillage.  Mon conseil néanmoins: En acheter suffisamment pour ne pas être à court de coton entre deux lavages; et bien choisir la texture.  Un coton lavable trop rêche ne sera pas adapté au démaquillage des yeux, préférez un coton plus doux imbibé d’une eau florale de bleuet par exemple.

Pour finir, c’est une grande déception pour les vernis à ongles. Ce n’est pas une surprise mais j’aurais aimé trouvé un vernis moins nocif. Marques Green ou non, je n’ai pas encore trouvé LE vernis longue bonne tenue (Ne soyons pas trop exigeantes Winking smile) sans dioxyde de titane –suspecté d’avoir des effets de perturbateurs endocriniens, et d’augmenter le risque de cancer selon l’ANSES, 2017 –> Un peu flippante cette phrase non? D’ailleurs si vous utilisez une marque correspondant à mes critères, je fermerai les yeux sur les colorants allergènes/ je suis preneuse! Partagez votre commentaire à la suite de cet article si vous avez un bon plan.

Objectif 4- Trouver mon “nouveau style cosmétiques”

Ce n’est pas encore pour tout de suite! A chacun son style,  aussi bien avec les vêtements, qu’avec les cosmétiques!  Tout dépend de notre personnalité, de nos besoins, du message que l’on souhaite passer.  Et comme pour le style vestimentaire, cela prend du temps.  Construire sa garde-robe idéale/son espace de bien-être idéal, cela se fait petit à petit.  C’est sûrement ce que j’ai sous estimé dans ce challenge.  Il ne suffit pas de le décider pour que le reste suive.  C’est un travail du quotidien, étape après étape, pour tendre vers son objectif.

Objectif 5- Découvertes et nouvelles connaissances

Le fait de partager publiquement ce défi m’a certainement permis d’aller plus loin dans mes recherches (composition des produits, mode de distribution…).  Ces nouvelles connaissances, j’ai pu en partager avec vous en partie par le biais des 5 articles du défi (à retrouver sur le blog). Elles vont également enrichir mes accompagnements cosmétiques et maquillage… En proposant et en utilisant des produits en accord avec mes valeurs, bien évidemment. ”Quelque soit son expertise, on n’a jamais fini d’apprendre”, c’est pour moi une évidence!  Mes client.e.s vont donc être encore plus chouchoutés.e.s!

Objectif 6- Me réconcilier avec ma salle de bain

C’est chose faite Winking smile Je m’y sens mieux, j’ai plaisir à utiliser mes produits cosmétiques.  Ils ont de la valeur pour moi: Je les ai choisi consciencieusement. Ils me correspondent, me font du bien.

Au bout du compte, échec ou réussite?

Mes échecs:

  • Je dois l’avouer, il s’agit manifestement d’un échec en ce qui concerne le respect des 21 jours. Le temps que je me suis imposé pour mener ce défi n’était pas réaliste.  21 jours c’est la durée nécessaire pour ancrer de nouvelles habitudes certes; Mais pour effectuer la transition, c’est précipité. Du moins trop juste pour tout refaire sans gaspiller.
  • Encore trop de plastiques, et pour l’heure, cela me paraît encore un peu compliqué de s’en débarrasser. Alors tant que je n’ai pas trouvé le produit solide (ou autre contenant) qui me correspond, je prends le parti de continuer à l’utiliser.  L’objectif est bien de se sentir mieux, et non pas contraint/frustré.  Si je peux utiliser un produit plus sain, moins polluant de part sa composition et dans un emballage plastique, et bien tant pis.  Je fais ce choix pour l’instant.

Mes réussites:

  • Même si ce défi n’a pas été pleinement relevé,  j’ai misé sur la théorie des petits pas et j’ai pu constater qu’il était possible de consommer les cosmétiques différemment, sans concession ou frustrations. Durant ces 21 jours, je n’ai pas moins bien pris soin de moi. Au contraire, je me sens plus légère. Mes choix sont en adéquation avec mes valeurs.
  • Durant ces 3 semaines, je n’ai pas changer toutes mes habitudes; mais de nouveaux produits plus respectueux de ma santé et de l’environnement ont intégré ma salle de bain. Certes, il reste encore beaucoup de plastiques, mais j’y vais étape par étape.
  • Fière du chemin parcouru et de m’y être tenue! Ma démarche ne s’arrête pas avec ce challenge désormais.  C’était finalement pour moi la première étape nécessaire pour aller dans la “bonne” direction, du moins celle qui personnellement me convient.
Pour conclure, je ne m’attendais pas à ce que ce défi Green crée autant d’impact chez vous. J’étais ravie de lire vos messages d’encouragement et partage d’expériences. C’est chouette de vivre les choses en communauté, et la mienne est vraiment au top! Merci de me suivre. Et pour tout cela, ce défi est à mon sens une vraie réussite!
Merci de m’avoir soutenue dans cette démarche, votre énergie m’a porté et j’espère que ce challenge vous aura également apporté individuellement.

Quel est votre prochain défi en lien avec votre bien-être ou votre image ? Tri de la garde-robe ou nouveau style vestimentaire… Qu’allez-vous oser pour apprendre et grandir?

Je partage!
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    16
    Partages
  •   
  • 16
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Commentaires (2)

  • Super expérience partagé Ludivine moi j’en suis encore à l’entame où mes nouveaux produits ne contiennent pas de « mauvais ingrédients «  pour le respect de la santé mais où le plastique est encore présent . Comme toi j’ai découvert les produits de maquillage avril et j’adore nouveau deo bio en forme de pâte vraiment top signé Noham. Je n’ai pas encore trouvé de crème hydratante… en tous les cas certaines grandes surfaces brouillent les ondes pour ne pas utiliser Yuka dommage … merci pour ce challenge qu’il n’a permus d’y voir plus clair à très vite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ludivine Poli

Passionnée par le rayonnement des individus et les relations interpersonnelles, je mets mon expertise au service des particuliers et des entreprises.

Membre de l' AFIPP - consultante CFC Groupe

Contact

Les Alizés 1,
10 rue de la Maison Neuve
35400 Saint-Malo

Restons connectés